Description

Huile à barbe Irish Whiskey Borodist

Senteur : aromatique 

30 ml

Cette huile à barbe se présente sous la forme d’un flacon format 30 ml équipé d’une pipette. La présentation est plutôt ludique, elle arbore une illustration inspirée du monde du gaming.

Borodist se distingue par ses compostions naturelles. Il s’agit de soins artisanaux, non testé sur les animaux. L’huile intègre notamment : de l’huile d’argan, de noix, de chanvre, le tout enrichi à la vitamine E.

Cette composition est assez riche et conviendra à tous types de barbes y compris les plus sèches.

Cette huile à barbe délivre une fragrance assez unique. On sent en effet des notes de whisky, mais par la suite ce sont des notes de romarin et menthol qui prennent le relais. Déroutant et assez singulier.

Comment utiliser cette huile à barbe ?

Prélevez une petite quantité d’huile à l’aide de la pipette. Puis frottez entre vos mains afin de faire chauffer le produit.

Appliquez ensuite sur votre barbe, en commençant par la racine vers les pointes. Elle a pour fonction d’hydrater en profondeur votre peau et vos poils.

L’Huile à barbe Irish Whiskey Borodist va permettre d’adoucir et d’hydrater les poils. Elle va permettre aussi de lutter contre la sécheresse de la peau.

Aussi, ce soin adoucissant pour la barbe permettra de dompter et discipliner votre toison. Convient à toutes les barbes.

Ce soin à barbe est à utiliser 1 à 2 fois par jour.

Mon avis sur l’Huile à barbe Irish Whiskey Borodist

Borodist est une marque russe qui a été fondée en 2013. Il s’agit de la première marque de soins à barbe à avoir vu le jour en Russie. Borodist propose des produits naturels aux senteurs élégantes. On aime beaucoup leur univers graphique qui s’inspire du monde du gaming, de l’heroic fantaisy pour être plus précis. En effet, il y a des nains représentés sur les diverses illustrations : nain viking, bûcheron, gentleman…

Irish Whiskey délivre des notes aromatiques assez intéressantes. Si les tops notes rappellent effectivement la célèbre eau-de-vie irlandaise, la fragrances évolue bien vers des notes aromatiques et fraîches. Borodist aurait dû l’appeler Mint Juleip, un célèbre cocktail à base de whisky et de menthe. Avis aux amateurs.